recit

L’apparitionde la vièrge Marie à Pancheraccia 

Dans le cours du XVIII ème siècle, une enfant de douze ans s’était rendue avec sa mère dans un petit bois à trois quarts d’heure du village de Pancheraccia.

Comme elle s’était égarée et que l’heure avançait, elle se mit à pleurer, se plaignant d’avoir soif, lorsque soudain la Sainte Vierge lui apparut et lui demanda pourquoi elle pleurait ?
L’enfant lui répondit : « je me suis égarée et j’ai soif ». A ces mots, la Vierge faisant un trou dans la terre en fit sortir un peu d’eau et lui dit : « Bois donc et va dire à la population de ce village de venir construire une chapelle ici ».
« Oui dit l’enfant, mais les gens ne me croiront pas ! ».
Et la sainte Vierge lui répondit : » Pour preuve, voici un signe de croix ineffaçable sur ta main et d’ici un an tu ne seras plus de ce monde ». L’événement vérifia cette prophétie.

Le village de Pancheraccia ne comptait qu’une pauvre population de deux cents âmes. Néanmoins tous se mirent à l’œuvre : le maquis fût déboisé, le rocher aplani et la chapelle édifiée à la Madone de Pancheraccia.

En 1852, l’ancienne statue fut remplacée par une statue de marbre blanc. Les témoins de cette fête virent des éclairs couronner l’ancienne statue au moment ou on la retira de sa niche. La nouvelle statue en marbre qui est la même que l’on vénère encore aujourd’hui représente la Sainte Vierge debout, portant assis sur son bras gauche l’Enfant Jésus qui tient le monde dans ses mains.

De sa main droite elle soutient légèrement le pied de l’Enfant. Ses yeux comme ceux de l’Enfant Jésus regardent loin devant, elle semble prête à marcher pour donner au monde celui qui est « le chemin, la vérité et la vie ».

madonna-right

Notre église vous ouvre ses portes tous les jours sans interruption, pour vous recueillir.